mercredi 14 janvier 2009

Non aux droits de la personne.

Depuis quelques jours, une courte dépêche a attiré mon attention :

Le Canada vote NON

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a convoqué, avant-hier, ses membres à une session extraordinaire d’urgence à Genève dans le but de mandater une mission internationale indépendante pour aller dans la bande de Gaza afin d’établir les faits de ce qui se passe. Le Conseil soupçonne qu’il y a de « graves violations des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé, et suite à la récente agression dans la bande de Gaza occupée ». Les 47 membres présents ont voté une résolution à cet effet. Le vote m’a surpris et désappointé : 33 pays ont voté POUR, 13 pays se sont abstenus dont la Suisse, la France et la Grande Bretagne, et un pays, le Canada, a voté CONTRE.

Seul mon pays a refusé cette résolution. J’en ai honte et j’assure mes lecteurs, d’où qu’ils soient, que cette décision du gouvernement conservateur de mon pays n’a rien à voir avec l’opinion de la grande majorité de notre population. Le Canada aurait pu au minimum s’abstenir comme les autres pays européens, mais non.

Notre pays, ex-leader du monde dans le domaine des droits des individus, se veut maintenant, à cause du parti conservateur qui le dirige, être un leader de l’unilatéralisme, de la ligne dure. Que 1,000 palestiniens soient morts dont près de 30% d’enfants, il s’en fout. Il se démarque maintenant comme un leader de l’extrême droite dans le monde. D’ailleurs, il a montré ses couleurs lorsque son ministre de la justice a proposé au parlement canadien des amendements aux lois existantes, que l’on peut qualifier de fascistes.

L’ex-PM progressiste-conservateur canadien John Diefenbaker qui a fait voter, en 1960, un projet de loi pour la première « Déclaration canadienne des droits des citoyens canadiens », et l’ex-PM libéral Pierre-Elliot Trudeau qui a continué dans ce sens en faisant adopter « la Charte canadienne des droits et libertés », doivent se retourner dans leur tombe.

Claude Dupras

3 commentaires:

lili a dit…

Excellent article!
Harper est entrain de dépasser bush de très loin cette fois-ci! Qui aurait pu croire qu'en quelques années seulement le Canada changerait de façon aussi radicale sur la scène mondiale! quelle honte!

Au passage a dit…

Merci Mr Dupras.
Le Canada grand pays des droits de l'Homme, avec une image très convoitée sur la scène internationale, commence à emboiter le pas aux USA pour détériorer cette image et devenir un USA bis.
Je sais que les canadiens ne partagent pas TOUS l'avis d'un gouvernement minoritaire. Mais il se trouve que ce gouvernement est bien là en train de détruire tout ce que les démocrates ont construit pendant des décennies.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.