vendredi 25 mars 2016

L’affront à Marine Le Pen

Marine Le Pen est venue au Québec. Cette femme députée de France et de l’Union Européenne, cheffe du parti français le Front National (FN) qui est actuellement le premier des partis de France (celui qui obtient le plus de votes), avait pensé venir rencontrer les Québécois pour parler politique française et internationale. Elle s’attendait, comme démocrate, à être reçue poliment et avoir l’opportunité de discuter normalement avec ses homologues québécois et la presse pour mieux faire connaitre le FN qui grandit d’élection en élection, prend de plus en plus de place sur l’échiquier politique de la France puisqu’il dirige maintenant des régions gouvernementales et plusieurs villes dont des grandes. Son influence de plus en plus importante mérite d’être connue et comprise par les citoyens québécois et canadiens et elle avait raison de venir nous rencontrer pour mieux se faire connaître et expliquer ses positions politiques.

Elle a été reçue comme un chien dans un jeu de quilles. Évitée, critiquée, contestée, insultée, elle a été traitée d’une façon inconvenable, comme si elle n’avait pas droit à ses opinions, comme si nous ne vivions pas dans une démocratie, par des personnages politiques qui ont démontré au monde, en quelques jours, la petitesse de la politique québécoise. Du PM québécois Couillard, aux chefs des oppositions Pierre Karl Péladeau (PKP) et François Legault, ce fut honteux de les voir refuser de la rencontrer et de réagir avec politesse ne serait-ce que par respect pour les institutions politiques françaises. Ils semblent ne pas avoir compris que le FN est, en France, de plus en plus considéré comme un parti comme un autre. Que les choses changent ! C’est le journaliste du journal Le Monde, Jean-Yves Camus spécialiste de l’extrême droite, qui a écrit il n’y a pas tellement longtemps « il faut admettre que la formule consacrée selon laquelle le Front National serait un parti antirépublicain, véhiculant le racisme et l’antisémitisme, n’est plus opérante ».
Nos personnages politiques et nos journalistes ont agi par ignorance et ont démontré leur retard sur l’évolution de la politique en France.
La presse locale, française et même mondiale s’est empressée de rapporter, comme il se doit, le déroulement de ces quelques jours de Marine Le Pen au Québec où le tout s’est terminé par une entrevue mal ficelée, d’une trentaine de minutes, à l’émission 24/60 de Radio Canada, animée par la journaliste expérimentée Dussault qui a agressé malhabilement et injustement Marine Le Pen avec des questions et des sous-entendus insensés sans rapport réel avec l’opportunité d’une telle visite chez nous.
Le Front National est un parti de droite. Souventes fois et encore aux dernières élections, pour gagner des votes, ses adversaires politiques n’ont cessé de le qualifier d’extrême droite dans la lignée des partis fascistes de la deuxième guerre mondiale en Italie et en Allemagne, même si ce parti n'est que quelque peu à droite de la droite traditionnelle. Il est moins à droite sur certaines politiques que le parti conservateur du Canada et beaucoup moins à droite que les politiques défendues par le candidat républicain Donald Trump.

En France, les adversaires du FN trompent l’électorat et cherchent continuellement à créer la peur de la venue au pouvoir d’un tel parti. Malgré les campagnes négatives à outrance, le FN a grandi d’élection en élection et aux dernières élections européennes à maximisé son électorat dès le premier tour pour devenir le premier parti de France au point qu’il peut même l’emporter seul au 2e tour en allant chercher des votes chez les abstentionnistes et dans les autres partis, mettant fin à la formule du passé du « front républicain solide » qui se créait (droite et socialiste) pour le bloquer. La donne politique en France a changé.
Le Parti Socialiste (PS) d’Hollande et le parti Les Républicains (LR) de Sarkozy ont donné, suite à des revers importants, le pouvoir au FN, pour une première fois dans des départements français. Il en a gagné deux plus un grand nombre de villes.
De plus, malgré les évènements tragiques comme la tuerie de Charlie Hebdo, le FN s’est haussé à 30% d’opinions favorables, alors qu’avant il callait dans les sondages lors de telles situations.
Marine Le Pen a changé le Front National depuis qu’elle le dirige. Elle a mis de côté l’antisémitisme du père et récupéré plusieurs éléments du programme de la gauche, comme la laïcité et la défense des emplois industriels contre l’Union européenne. Les milieux populaires sont tentés par Marine Le Pen et le PS a beau crier, il ne répond plus aux motivations de ces lecteurs.  (Journal Le Devoir)
Depuis les 15 dernières années, je vis en France 4 mois par an dans un village de Provence près d’Avignon. Toujours intéressé par la politique, j’ai appris à connaitre mieux la politique française, ses partis, leurs programmes et ses personnages. J’ai suivi chaque élection de près, qu’elles soient présidentielles, départementales, municipales ou cantonales. J’ai vu et entendu sur la télévision française et la radio française, les débats, les grands discours, les commentaires d’analystes politiques chevronnés, les interviews des principaux joueurs, etc.. Je dois admettre que cela n’a rien à voir avec ce qui se passe au Québec ou au Canada. On se retrouve à un autre niveau, supérieur et beaucoup plus complexe.
J’ai suivi la carrière politique de Jean-Marie Le Pen, un homme cultivé et brillant mais surtout un des grands orateurs politiques français. Son problème était qu’il poussait trop à droite et finalement, comme beaucoup de français, j’ai compris qu’il ne pouvait être au pouvoir. Puis vint Marine Le Pen.  
Au début, la nouvelle présidente du Front National, ne m’impressionnait guère. Nonobstant qu’elle projetait une belle image, qu’elle était cultivée, solide, je demeurais avec le souvenir du père et la comparaison atténuait ma curiosité. J’avais l’impression que le parti disparaitrait d’autant plus qu’il y avait une bataille de clans dans les rangs pour la direction du parti.
Mais des élections se déclenchèrent et dans mon village, qui votait en majorité pour le père, j’ai constaté que le vote FN se maintenait et augmentait même. C’était de même dans les villages voisins des départements du Gard et du Vaucluse. Je ne comprenais pas car la presse maintenait une ligne fortement négative sur le FN et ses chefs. Elle en faisait des diables dangereux pour le bien être des français et le futur de la France. La campagne négative était si intense que les supporteurs du FN hésitaient à s’afficher ouvertement et à admettre en privé qu’ils votaient FN.
Avec le temps cela a changé. La diabolisation s’est évaporée au point que plusieurs de mes voisins, amis et connaissances m’apprirent qu’ils votaient FN. Des médecins, des gens d’affaires, des entrepreneurs, des professionnels, des enseignants, des ouvriers, des sportifs qui en ont marre des personnages politiques français actuels et qui veulent de grands changements en économie, en immigration, etc...
Après avoir eu confiance en Sarkozy, puis en Hollande, ils sont désespérés de la situation en France. Ils se sont mis à écouter Marine Le Pen. Et chaque jour, elle a gagné des points et continuent à le faire au point que l’on prédit qu’elle sera au deuxième tour de la prochaine élection présidentielle. Sera-t-elle capable de le gagner ? That is the question !  
Si, à cette élection, Marine Le Pen devient présidente de la France et vient en visite officielle au Québec, nos chefs politiques refuseront-ils encore de la rencontrer? Et si Donald Trump devient président des USA et visite le Québec, vont-ils le boycotter parce qu’il est plus à droite que Marine Le Pen ? Et madame Dussault à Radio-Canada sera-t-elle aussi irrespectueuse ?
Claude Dupras

32 commentaires:

EH OUI ! C'est du Vécu LULU... a dit…

Voilà bien longtemps que je n'avais lu ce que je pense depuis longtemps sur la réelle évolution du FN et des qualités de Mme Marine LEPEN en particulier! Ce blog décrit exactement ce que j'ai pensé en regardant et écoutant toutes les interventions qu'elle a eues au Quebec ces derniers jours ! Même si les journalistes et les politiques ont été si peu démocrates, MLP a réussi son voyage ! Elle a fait savoir qu'elle était sur place, a été invitée dans diverses télé et radios et surtout elle a généré des débats entre les québécois eux-mêmes
Merci Mr Dupras j'ai pris plaisir à vous lire et je me suis retrouvé à 100 % dans chacun de vos paragraphes : tout y est précis, vrai et sincère. Enfin la réalité des faits et la vérité sur le FN et MLP !

Claude Dupras a dit…

Merci de votre appréciation.

MIchel de G a dit…

Ici c'est le crois ou meurs, donc si pas d'accord avec les intellectuels, tu n'es pas admis, même à t'exprimer
D'autre part elle aurait dû se la fermer sur la souveraineté et nos politiques
A++
M

MIchel de G. a dit…

De la façon dont elle a été reçue, elle était en droit de dire absolument tout ce qu'elle voulait!

Raymond G. a dit…

Bonjour Claude. Je vois que tu reprends la plume après un arrêt qui me semblait se prolonger. Tu es le bienvenue.
En ce qui a trait à la venue de Marine Le Pen, j'ai été vraiment surpris du comportement généralisé de nos politiciens. Je ne crois pas que cela s'est produit très souvent dans le passé. Mais, je suis nul en politique, donc, je réservais mon jugement.
Je partage entièrement ton opinion. Merci de te manifester.

John T. a dit…

Pas de tout d’accord. J’étais très fier de la sagacité et perspicacité des Québécois.

Jean P. a dit…

Merci. Je suis tellement en accord avec vous. J'ai tout de même vu quelques entrevues avec Mario Dumont et Desautels . J'ai beaucoup apprécié son aplomb et beaucoup de logique dans ses interventions. Notre réaction à sa présence en territoire Québécois fait pitié. Sommes nous vraiment démocrates?

Gérard D. a dit…


Salut,
Je connais assez bien la politique française. Je lis plusieurs journaux français, j’écoute les nouvelles
de la télévision française et j’ai lu plusieurs ouvrages sur les idées politiques en France.
Madame LE PEN est venue au Québec pour faire la promotion d’une philosophie politiques d’extrême droite,
tordue, haineuse, raciste, qui divise la société.
Il n’y a pas de place pour ce genre de discours qui ressemble à celui de Trump.
Que plusieurs personnes en France adhèrent à cette philosophie, c’est leur choix.
Il vivront avec leur choix.
On a passé 10 ans avec un gouvernement de droite, qui a développé que le pétrole, mais
qui a fait reculer le Canada sur tous les plans.
Je ne vais pas chez mon voisin, si je ne suis pas invité.
Personne n’avait invité Madame....
Et Mme le Pen vient nous faire la leçon... sur les immigrés qu’on va accueil.
De quoi se mêlé-t-elle?
Elle est partie... grand bien nous fasse.
Bonne soirée
Gérard

Gérard D. a dit…

Bravo
J’ai plus à faire que de lire Le Pen ou de l’écouter.
La vie est trop courte pour perdre son temps.
Je viens de commencer:
Chalghoumi 100 idées reçues sur l'islam
Bye
G

Richard L. a dit…

Claude,

Excellent texte. Je viens de le mettre en ligne sur Vigile.

Manon M. a dit…

Je ne partage absolument pas votre opinion!!!

Jean-Claude St-Y. a dit…

Très beau texte, j'admire Mme Le Pen et le Québec devrait avoir des femmes politiciennes comme elle. J'ai peine à voir la façon dont cette dame a été reçue au Québec, quels politiciens peureux de se faire dire les vraies choses!

Yvan de G. a dit…

Excellent. Je partage entièrement votre opinion. Je disais d'ailleurs la même chose ce matin à ma conjointe. Cordialement.

Claude B. a dit…

Salut Claude,
Un Samedi Saint de grand calibre. En te lisant j'ai le goût d'immigrer en France.Je n'ai pas vu l'interview à RDS mais je n'ai aucune difficulté à imaginer une attaque en règle en provenance de mme Dusseault.C'est la vocation du mépris qu'elle cultive celle-là. Je soupçonne cependant que Le Pen lui a rendu la pareille.
Ton exemple de ton village (St Michel si ma mémoire est bonne) illustre bien le phénomène.Le FN a explosé malgré un boycott des médias.J'ai un ami dont la famille habitait à Bagnol sur Seize, Michel Rousseau.Ils se sont tous tournés vers le FN. Quand j'y suis allé, curieux de comprendre comment des gens cultivés et bien nantis pouvaient réagir de la sorte j'aI compris la réaction du RAS LE BOL.
Ce qui m'inquiète personnellement vis-à-vis ce phénomène c'est que les gens pensent que la situation est tellement désespérée qu'ils n'ont plus rien à perdre.Et pourtant la France, comme les USA avec Trump, risque beaucoup. Je pense entre autres au retrait des marchés communs.Autant Trump que Marine veulent déchirer les accords de libre-échange.Je sais bien que Jean Chrétien disait la même chose avant de prendre le pouvoir mais Donald et Marine me paraîssent plus déterminés, beaucoup plus. Je pourrais continuer à citer des exemples mais ce qui me dérange c'est que les gens s'en foutent, ils aiment ces nouveaux idoles pour leur bagoût et leur mépris pour les classes dirigeantes.

Anonyme a dit…

François Legault a perdu une belle occasion de se démarquer ,quand tu l'as pas tu l'as pas
JGB Jonquière.Le sacro saint modèle Québécois qui ns mène nulle part.

Michel B a dit…

Excellent texte et très belle mise-au point quant à Mme Le Pen et sa place dans l'univers politique. Le Québec lui doit des excuses et os chefs politiques doivent expliquer leur conduite et attitude insultante.

A. Paquet a dit…

Milles mercis à Madame Marine Le Pen !
Belle leçon de démocratie
aux politiciens Québécois et victoire sur
la soldate Dussault et l`équipe de
généraux derrière !
J`aurais aimé voir le meeting qui a suivis
dans les bureaux de Radio Canada !
Belle image pour leur pays anglo-saxon ! Démocratique ????
Ça dépend avec qui il traitent !
Étant donné que peut être madame Dussault était
récompensé pour son travail, j`ai fait de même pour
Madame Marine Le Pen !
J`ai fait un don au Front National Front National ( 10 euros )

Michel G. a dit…

Nos politiciens ?...Ils sont où ?...

Ils n’ont pas le courage, pas la classe, pas la trempe et surtout pas la « colonne » pour recevoir Marine Le Pen.

Pas un politicien qui a reçu Madame Le Pen. Et pas un politicien qui a réagi au médias par rapport à leur émissions discriminatoires.

Qui a donné le mot d’ordre au politiciens d’ici, de ne pas la recevoir et de la boycotter ? - Car ce n’est tout simplement pas possible que tous le politiciens du Québec, et en plus ceux du Canada, aillent choisi librement et individuellement de l’ignorer et de la dénigrer.

Et pourquoi nos politiciens ce laissent manipuler à ce point ? - Notre société politique est vraiment bas de gamme et elle n’a pas de classe...

Bravo pour votre article Monsieur Dupras...

François R. a dit…

Il y a quinze ans nous avions un chef supposément preux et valeureux qui a condamné un patriote, un vrai, Yves Michaud. Et tous nos élus, par psittacisme infâme, lui ont emboîté le pas et ont condamné Yves Michaud sans même daigner l’entendre.
Il y a une semaine notre chef actuel, tout aussi preux et valeureux que l’autre, Lucien Bouchard pour ne pas le nommer, a condamné une patriote, une vraie. Et tous nos élus sont demeurés d’un silence complice. Marine LePen a été condamnée sans qu’on daigne l’entendre.
M. Dupras, je ne doute nullement que votre texte, aujourd’hui, servira l’histoire et permettra que justice soit faite un jour.

Christian L. a dit…

M. Dupras,

C’est prouvé par nos quelques échanges ici, il y a chez vous, et spécialement dans cet article légué à hauteur d’Histoire, pour la vraie grande et petite réunies du Québec et de France, une neutralité d’analyse journalistique modèle. Quel journaliste de média dit « officiel » arrive à ce calibre présentement au Québec ? Michel David en aurait le talent, mais sa dépendance fédéraliste de laquais le stérilise à notre grande déception : quelle perte de talent dévoué au mal informant par le fond, et pour les fonds aussi probablement. Au lieu d’exercer la libération de l’information, il pratique comme la majorité, surtout radiocanadianiste, sa plate manipulation servile au profit du fédéralisme. Enfin, votre texte servira d’honnêtes historiens, s’il en restera, voués à redresser la mascarade médiatique qui sert de version officielle de notre réalité d’époque au profit du 1% mondialiste de domination.

Le modèle de journalisme que vous exercez, s’il fallait en préciser la nature, sa neutralité effective tout en haussant le ton critique, appartient à la recherche réelle d’une intégrité au sens moral, éthique et déontologique. C’est cette intégrité qui donne son sens d’origine et de valeur au mot « professionnalisme ». René Lévesque, comme De Gaulle, remarquèrent le déclin de cette pratique humanitaire qui, d’intellectuelle, tend à n’être plus que vacuité face au seul pouvoir d’influencer l’opinion publique dans le sens du préjugé, de la fermeture ou de l’étroitesse d’esprit.

Votre texte qu’a inspiré l’Événement Le Pen ne fait que pré-figurer, hélas, le cadre médiatique (de conscience citoyenne) dans lequel nous devrions avoir le DROIT de vivre, de s’exprimer et d’être représenté ouvertement, du sociologique au politique et évidemment culturellement.

...

C’est évident que PKP et le PQ, particulièrement de par leurs prétentions identitaire et d’origine politique social-démocrate, malgré leur déni démagogique monstrueux, partagent des valeurs essentielles au FN - souveraineté et langue au premier plan.

En niant ces affinités à l’international, ils ont parfaitement représenté le "différé" d’agir et le "flottement" identitaire, par le muselage mur en mur du néocolonialisme dans lequel nous sur-vivons en tant que peuple québécois français. Le pire, c’est qu’ils l’ont fait, ces zélus beurrés divas monarcho-pet-en-quistes, en s’ajoutant en complice à l’insulte fédéraliste de soumission totale et totalitaire - à l’instar de la motion islamophilisante de QS-David appuyée unaniment en ligne de coke de parti à l’Assemblée Nationale. PKP a fait et pris à son compte en appliquant à Marine Le Pen ce qu’il avait subi de QS-David, à savoir le pédantesque petit-bourgeois du "je ne m’assoirai jamais à son côté !"

L’indécence ultime fut de la part de militants utiles pour ne pas dire « futilisés » d’appeler cela de la haute voltige tactique émanant de la plus fine stratégie électoralo-politique. Mon œil ! pour ne pas m’exprimer par un plus bas organe d’expression. On ne remettra jamais à plus tard, ce qui fut raté aujourd’hui de l’ordre de l’événementiel, à portée indéniablement internationale en plus.

Comment ne pas remercier Marine Le Pen finalement, du test de la réalité plate révélée au grand jour de notre enclavage-encavage fédéralo-monarcho-argenté. Cet événement-vérité n’a pas de prix, cette femme politique demeurera inestimable par cet événement Printemps érable 2016 à caractère systémo-sismique, tout comme la valeur pour les peuples à l’international de cette femme à titre de libératrice offensive et guerrière. Elle est une Jeanne D’Arc de fait et d’agir, n’en déplaise aux Desmarais-La Presse, à l’instar de celles du Printemps érable 2012 que j’avais applaudies dans mon 1er article publié par Vigile sous la direction alors du regretté Bernard Frappier, son fondateur et patriote acharné.

Peut-être en êtes-vous un dans l’âme, l’honnêteté d’analyse et la forme d’écriture, un grand patriote du Québec, tout autant que de la francophonie, M. Dupras ?

Pierre B. a dit…

Claude Dupras :’’Nos personnages politiques et nos journalistes ont agi par ignorance et ont démontré leur retard sur l’évolution de la politique en France. ’’...
... ’’le tout s’est terminé par une entrevue mal ficelée, d’une trentaine de minutes, à l’émission 24/60 de Radio Canada, animée par la journaliste expérimentée Dussault ’’

Désolé,mais ce n’est ni par ignorance ni à travers une entrevue ’’ mal ficelée’’ que s’est déroulée le passage de marine Le Pen au Québec..
Le Système a sorti ses gros canons pour faire taire une prosouveraineté,anti-globaliste,et on lui a tendu de multiples pièges à l’émission 24/60,pièges bien préparés dans lesquels auraient tombés sans exception tous nos politiciens québécois,bien dressés à la pensée unique du Canada.
Commencer une entrevue avec une déclaration vidéo d’un illustre inconnu pour la majorité des Québécois,critiquant la présence en sol québécois de la possible future présidente de la France sans même ouvrir le débat sur le fond de ses idées,est une déclaration de guerre de la part de cette société d’État,représentative du pays coast to coast.
Marine Le Pen a ouvert la lumière des studios et elle a fait sauter le Cadna.
Merci, madame Le Pen, d’avoir provoqué cet aveu à la face du monde que le Canada fait partie du Système prônant le Globalisme.Vous êtes la Générale de Gaulle,prise 2.
Anne-Marie Dussaut a répété à 2 reprises,sur un ton accusateur,que madame Le Pen s’en prenait à l’oligarchie.
L’oligarchie est une forme de gouvernement où le pouvoir est réservé à un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante.Donc c’est l’aveu que nous ne vivons pas en démocratie.Ayoye !
Quelle entrevue révélatrice !
Je l’ai même enregistrée au cas ou Radio-Canada déciderait de la faire disparaître,tellement elle est remplie de trésors.

James A. W. a dit…

Votre excellente analyse s’ajoute au déluge de commentaires qui expriment leur honte au traitement que l’on a fait à Marine Le Pen. J’ai cru bon d’écrire à Marine Le Pen sur son compte facebook pour l’inviter à lire Vigile.net pour lui signifier l’indignation de plusieurs Québécois sur cet épisode peu glorifiant de la diplomatie québécoise. Tous nos chefs politiques sans exception nous ont mal représenté et je tenais à ce qu’elle le sache sans équivoque.

Gaston G. a dit…

« Il en a gagné deux (départements) plus un grand nombre de villes. »

Le FN aurait pu en gagner beaucoup plus si Hollande n’avait pas demandé à plusieurs de ses candidats de se désister au dernier tour.

Cela semble s’être fait sans qu’il n’y ait de négociation avec le PR, ou que celui-ci ait dû céder quoi que ce soit en contrepartie.

N’y a t’il pas là un indice fort que le PS et le PR partagent le même maître. Pour ce maître, il est primordial que le pouvoir soit détenu par le PS ou le PR, n’importe lequel, mais personne d’autre.

Arseneault. A. a dit…

La Dussault une CONNE !!!

Le brebis fgaleux blog a dit…

Merci de redresser les torts. Les "élites" françaises pourries se sont liguées avec celles "québecoises" pour sacquer Marine Le Pen...et lui donner une image internationale innommable ! alors qu’elle a raison sur tout...
Vous trouvez que le débat politique en France est riche ? Je le trouve minable, car les tabous y sont immenses !
Cordialement, de France !

Jean L. a dit…

Ici au Québec, la vérité dérange, alors on censure et on calomnie. Impossible d’avoir un dialogue franc et sincère avec nos larbins de l’establishment. Ceux qui ne veulent pas l’entendre, c’est parce qu’ils ont des choses à se faire reprocher et qu’ils n’ont pas la conscience tranquille. Créer volontairement des conditions économiques épouvantables qui conduisent un pays vers la pauvreté pour enrichir une poignée d’individus, c’est bien pire que tous les discours qu’on pouvait reprocher à son père. Nos larbins qui veulent que notre pays et notre province cheminent dans les sillons des bandits de l’Union Européenne n’ont pas la conscience tranquille et n’aiment pas se faire dire qu’ils prennent des mauvaises décisions. Marine Le Pen est trop bonne, molasse, elle devrait être encore plus franche et leur dire carrément : vous avez vendu votre âme. Confessez-vous avant de m’adresser la parole. Demandez pardon au peuple que vous méprisez.

Nos politiciens, c’est de la crème sûre, passée date depuis longtemps. Alors, leur place est au recyclage.

Gérard L. a dit…

Il est évident que ce que Madame Le Pen avait à raconter aurait fait balbutier nos politiciens. Fallait surtout pas l’écouter car il y a des choses qu’on aurait peut-être pas comprises.

Heureusement qu’il y a des gens raisonnables comme Claude Dupras qui ramènent les pendules à l’heure d’une façon magistrale. L’avenir nous dira que nos politiciens se sont mis le doigt dans l’œil encore une fois. Merci

Jean L. a dit…

J’adore lire les histoires vécues ; j’ai aimé votre grand talent de cuisiner des beaux plats littéraires, avec toutes les odeurs du jour.
J’ai adoré votre texte.

J.P. a dit…

Cher Claude,
Très bel article sur Marine le Pen. On sent ta perception du vécu en France. Je suis moi aussi très désagréablement surpris par l’attitude des politiciens du Québec. Méconnaissance coupable ou peur inavouable de voir se développer chez eux le même rejet devant leurs faiblesses ? On peut penser que le FN en France est arrivé à son sommet et que celui-ci est infranchissable. Il n’a obtenu aucune des 18 régions de France lors des dernières élections. Aucune aide d’un autre parti de France, donc un isolement durable en perspective. Un futur FN qui risque d’imploser . Je ne crains pas le Père, trop vieux et trop extrémiste dans ses propos sur la , deuxième guerre mondiale . Mais les thèses diverges entre Marine au Nord et sa nièce Marion , véritable icône du Sud. Au Nord le succès provient du vote des socialistes complètement dégoutés par leur parti qui ne défend plus la classe ouvrière. Au Sud c’est du côté des nantis que vient le succès. Le Nord de Marine prône une politique de gauche à cause des son concubin tout au contraire du Sud qui reste fortement à Droite avec le Père comme modèle. Marion fait de l’ombre à Marine. Cela promet pour l’avenir. Mais il n’y aura jamais de Présidente Fn en France. Bien à Vous Deux J-P

Gauche Decombat a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
leroi a dit…

Bonsoir
je m’appelle jeanne un jour au retour du bureau mon mari a commencé par ramassé ses effets je lui ai demandé la cause il m'a dit qu'il a fini avec moi , je ne sait plus comment vivre avec nos deux enfants .J'ai une amie qui m' a parlé d'un marabout qui fait du miracle et j'ai appelé le marabout pour me le fais revenir je vous jure mon mari est revenu a la maison avec des pardons après avoir passé semaines au dehors et les problèmes de ma santé sont terminées,j'ai aussi des soucis dans mon service et tout a été regret par ce marabout très très puissant et je vis normalement comme je veux si vous avez un problème je vous prit de le contactez sur ce mail maraboutkabirou@outlook.fr il est très très bon
Merci

Mariline Tricha a dit…

Incroyable, mais Vrai Dieu est toujours Grand. Après plusieurs rejets de ma demande par la banque, j'ai bénéficié d'un prêt grâce à une dame bien honnête . Pour en savoir plus, veuillez simplement prendre contact avec elle par e-mail au : marilinetricha@mail.ru elle offre des prêts de 3 000€ à 3.000.000€ à toute personne capable de le rembourser avec intérêt à un taux faible de 2 % ne doutez pas de ce message. C'est une parfaite réalité. Faites passer le message à vos proches qui sont dans le besoin.
le remboursement commence 5 mois après avoir reçu votre crédit
Que Dieu vous bénisse.