jeudi 24 juillet 2014

Critiquer Israël


Écrire un texte qui critique Israël, sa politique et ses chefs est risqué. Si on ne partage pas l’opinion du gouvernement d’Israël ou si on dénonce ses politiques ou ses chefs, on risque d’être taxé d’antisémite.
J’ai un grand respect et une admiration profonde pour le peuple juif. J’ai lu beaucoup sur son évolution. J’ai été surpris des oppositions constantes qui ont affecté son histoire, à travers les siècles, et de sa force de caractère pour en sortir la tête haute. J’ai apprécié ses Prix Nobel, si nombreux dans tous les domaines, qui ont démontré au monde entier l’excellence de ce peuple dans les arts, les lettres, la science, la philosophie, la médecine, etc… et son sens de l’invention.
J’ai constaté sa richesse culturelle, sa domination incontestée dans tous ses domaines et sa générosité sans borne pour les arts. J’ai été témoin de son sens des affaires, ses capacités d’analyse, sa logique, ses décisions, son sens du risque bien calculé. Je l’ai vu être d’avant-garde, initiateur, investisseur, bâtisseur… en somme réalisateur de grands projets, de grandes choses.  Oui, il sait agir comme  un réalisateur hors-pair dont les actions sont basées sur ses connaissances du passé et son sens extraordinaire de ce que sera le futur.
Le peuple juif est un grand peuple doté d’une haute intelligence et d’un sens pratique remarquable.
Par contre, je n’ai pas aimé ce qui a découlé de la décision des Nations-Unies en 1948, avec laquelle j’étais en accord, qui a reconnu l’État d’Israël et lui a attribué un territoire en Palestine. Depuis, les arabes de ce territoire se ressentent dépossédés, défranchis, bousculés et sont devenus des réfugiés dans leur propre pays.  Depuis, ils contestent et le chaos règne. D’un gouvernement israélite à l’autre, c’est une résistance constante.  Les arabes revendiquent, contestent, veulent reprendre leur habitation, leur terrain… Israël avec les armements ultramodernes de son arsenal, ses soldats bien entraînés, l’appui inconditionnel autant politique, monétaire que militaire des USA, est devenue dominante et gagne du terrain sans cesse.  
Les arabes, toujours battus et humiliés, sont inconsolables mais demeurent déterminés. Ils contestent sans cesse de façon de plus en plus sophistiquée. Ils réclament leur butin, souventes fois avec raison.
Aujourd’hui, encore une fois, le monde est devant un nouveau conflit israélo-palestinien. Gaza est envahie par l’armée israélienne qui se justifie en faisant allusion aux attaques arabes incessantes par roquettes et autres moyens. Le gouvernement israélien veut y mettre fin et son prétexte est de découvrir et de démolir des tunnels construits par les palestiniens par lesquels du matériel de guerre et des produits pouvant répondre aux besoins domestiques des familles palestiniennes sont importés.
Je viens tout juste de trouver, dans mes affaires, un article de la Une du journal français MIDI LIBRE, datée du 28 avril 1945, 20 jours après la fin de la 2e guerre mondiale. Il laisse à réfléchir sur la situation actuelle en Palestine. 
 
Il est intitulé : « Le rapport de la délégation britannique sur Buchenwald ». Le voici :
Londres 27 avril 1945 – Les membres de la délégation britannique qui a visité le camp allemand de Buchenwald ont été unanimes à déclarer qu’à leur avis les nazis appliquaient depuis longtemps une méthode délibérée d’extermination des internés par la famine et les mauvais traitements.
Ils estiment que les Allemands ont aussi atteint le plus bas degré de dégradation qu’ait jamais touché la conscience humaine.
Le rapport de la délégation, qui a été publié sous la forme d’un livre blanc, déclare que jusqu’au 1er avril 1944, le nombre de tué ou morts à Buchenwald s’élève à 54,072. Dix-sept mille au moins d’entre eux sont morts depuis le 1er janvier dernier.
Le rapport précise que l’une des baraques du camp était affectée à un usage spécial : certains prisonniers de marque y rencontraient pendant une vingtaine de minutes des femmes amenées d’autres camps. Celles-ci, par la menace ou la promesse d’un meilleur traitement étaient contraintes de se prostituer. Elles étaient tuées ensuite.
Il existait une baraque de la mort. Les internés y accédaient soit en descendant un escalier de pierre abrupt, soit en tombant par une trappe qui s’ouvrait sous leurs pieds. Les internés jugés réfractaires ou incapables de travailler y étaient précipités.
Selon le rapport des membres de la délégation, on avait enlevé le testicule gauche d’un homme de 29 ans.
De nombreux sujets d’expérience sont morts et la politique d’extermination semble avoir été mieux appliquée que celle de la stérilisation. Mme Koch, femme du commandant du camp, collectionnait des objets confectionnés avec de la peau humaine. Un de ces objets qui a été examiné par Sir Bernard Spilsbury et identifié par lui comme étant de la chair humaine, était un petit-abat-jour.
Il est confirmé que les enfants comme les adultes étaient astreints à un travail de 8 heures au minimum sept jours par semaine. On croit qu’il reste encore 800 enfants dans le camp.
Quelques anciens déportés nous ont confié que les opérations avaient lieu sans qu’on employât d’anesthésique, sur des tables de cuisine, au milieu des autres prisonniers.
Enfin les internés dormaient sur des planches, sans matelas, bien entendu. Ceux qui en avaient encore la force poussaient les morts dans l’allée. Tous les soirs, les cadavres étaient rassemblés à un bout de la baraque et le matin ils étaient emportés au four crématoire ou à la dissection.
Les membres de la délégation ont pu voir également dans le sous-sol une lourde massue de bois, de 60 cm de longueur environ qui servait à assommer ceux qui mouraient trop lentement. Cette massue était encore tachée de sang.
Dans la cour voisine du four crématoire, des chariots apportaient de nombreux cadavres d’internés morts de la dysenterie et provenant des divers baraquements. Le dernier de ces lugubres chargements a pu être examiné par les délégués. Aucun des corps des malheureuses victimes ne portait trace de mort violente. Toutes paraissaient avoir succombé à la faim et à la maladie.
On assure que différentes méthodes de stérilisation ont été pratiquées dans ce camp sur des juifs internés. Deux membres de la délégation ont vu un juif polonais qui avait subi une opération de ce genre.

À ce moment-là, il existait plus de quarante camps d’extermination dont plusieurs étaient du genre de Buchenwald. Mais six camps étaient particuliers et beaucoup plus horribles. Ils étaient dédiés à l'exécution organisée et massive d'êtres humains, dont une écrasante majorité de Juifs : Auschwitz 1 et 2, Chelmno 1, Majdanek, Sobibor et Treblinka. Ils avaient été mandatés pour ce faire, suite de la décision de la « Conférence nazie sur la solution finale » qui a décrétée la mise à mort rapide de tous les juifs. Les camps devenaient un processus de type industriel pour éliminer tous les juifs à tout jamais.
J’ai visité Buchenwald et Auschwitz et j’en suis sorti bouleversé. J’ai aussi visité le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem qui occupe, avec raison, une place centrale dans la volonté des juifs de maintenir le souvenir des six millions de leurs compatriotes assassinés par les nazis et leurs complices. J’en suis sorti abasourdi. Je comprends la profondeur de la mémoire juive. Aucun peuple n’a subi de telles souffrances, de tels préjudices.
C’est de là que vient la difficulté de critiquer le gouvernement israélite. Faire la part des choses n’est pas facile, mais elle doit être faite. Particulièrement aujourd’hui, dans les relations de l’état juif avec la Palestine arabe. Cette dernière n’a rien à voir avec les plans d’extermination des nazis. Elle est aussi, jusqu’à un certain point, victime des nazis. La décision de 1948 de créer l’État Juif en Palestine est venue des Nations Unies dans la foulée des crimes nazis contre les juifs européens, après la deuxième guerre mondiale. Depuis ce jour, rien ne va plus pour les arabes palestiniens. Leur qualité de vie n’a rien à voir avec celle des israélites d’autant plus que Gaza est une petite zone parmi les plus densément peuplée du monde. Le mouvement islamiste Hamas a été porté au pouvoir par les Gazaouis à l’élection de 2006 et il est très revendicateur des droits palestiniens et contestateur de l’état hébreu. De plus, la frontière avec l’Égypte est pratiquement fermée. Évidemment, cela n’aide pas.   
Dans le conflit actuel en Gaza, on peut disserter longuement pour déterminer le vrai responsable de l’enveniment de cette situation. Une chose certaine, la force militaire entre les deux parties est totalement disproportionnée. Beaucoup plus d’arabes sont tués dont des femmes et des enfants. Des familles palestiniennes perdent leur logement, leur maison. Les embargos sur la nourriture et autres produits essentiels font mal et des enfants en souffrent. Certaines écoles sont fermées et d’autres démolies. Les hôpitaux sont endommagés. Rien de va plus dans la vie des arabes palestiniens.
La vraie solution à cette situation intenable est la négociation. Une vraie. Palestiniens et Israélites sont aujourd’hui devant un fait accompli. Ils doivent vivre ensemble. Les israélites ont l’argent et dans une nouvelle paix négociée, ils devraient agir et investir massivement pour que la partie arabe atteigne le plus vite possible un niveau de vie de qualité. Ce n’est pas pour demain, mais c’est possible à la longue. Ainsi la jeunesse palestinienne montante ne se ressentira pas frustrée et verra la possibilité d’une vie meilleure dans son pays et ailleurs. Demain, ils seront les dirigeants de leur nation et, à ce moment-là, ils se rappelleront les erreurs passées et voudront sûrement ne pas les répéter.
Entre temps, il faut dénoncer la rentrée barbare de l’armée israélienne en Gaza. Oui, il y a des roquettes et nonobstant les agissements de l’armée, il y aura toujours des roquettes ou autres choses. La solution n’est pas dans la méthode dure pour les éliminer car l’être humain sait toujours trouver un moyen pour se défendre. Elle est ailleurs.

Claude Dupras

15 commentaires:

Gérard S. a dit…

C’est beau de rêver.... même à notre âge.
C’est vrai que les juifs ont subit des torts incommensurables....
Il faut en revenir.... Dans l’histoire d’autres communautés ont elles aussi subit de graves torts.

Ca ne donne pas le droit, sous prétexte de protéger son pays , de commettre des crimes de guerre.
Tuer des centaines d’enfants, femmes, personnes âges, s’attaquer à des hôpitaux, frapper volontairement des écoles et des locaux des
Nations-Unies, voila ce que fait Israël.
Israël a une des 5 plus importante arme au monde.
On est porté à croire que Israël est une grande démocratie.
Non, c’est un pays qui est fondamentalement dirigé par les chefs militaires.
Ces individus ont des visées politiques...

De toute façon, il ne peut y avoir de négociation tant que le Hamas enverra des bombes sur Israël et
tant qu’on fera un blocus de Gaza et qu’on fera du développement en territoire palestinien.
Israël ne veut pas négocier.

Si un pays arable faisait la même chose que fait Israël à son voisin, la communauté internationale
qualifierait ce pays de voyous et ses chefs de terroristes.

Et dans moins 15 mois, nous aurons un autre gouvernement.....ouf!!!!!

Le Canada pourra alors jouer un rôle valable, important et positif sur le plan international.
Et l’ambassadrice en Israël (une tarlette) sera mise dehors.
J’ai appris mon cher que pour être respecté, il faut respecter les autres.
Israël ne respecte pas les autres, les décisions de l’ONU.

Mais un jour, les arables vont se venger et ce sera un grand massacre.
C’est l’extrême droite qui mène en Israël ... comme au Canada, comme en Russie. on voit ce que ça donne!
Salutations,
Gérard

JC et Arlette a dit…

Je suis entièrement d’accord avec Toi….j’ai beaucoup d’admiration pour ce Peuple qui a su tirer de ces terres difficiles des beaux fruits et légumes…qui a su tirer des avancées technologiques de premier ordre….et qui répond à ce que je pense : travail =profit…..oui je soutiens très fort ce peuple d’Israel…nous vous espérons en grande forme …serons à Tavel le 8 aout pour peu de jours…très amicalement Jean-Claude

Marcel A. a dit…

Cher Monsieur,

Ce qui se passe n’est pas une critique d’Israël, mais une attaque en règle contre les Juifs en général sous couvert d’une critique politique .

Imaginez la France bombardée de la Belgique et laissant tomber les bombes sur elle pour équilibrer le nombre des morts. Ecoutons ce que dit l’Egypte au Hamas, (et ce ne sont pas des compliments :Ecoles financées par l’ONU à Gaza et qui abritent des lanceurs de roquettes et jusqu’aux hôpitaux qui les abritent...) . L’Egypte, peut-être non sans arrière pensées internes, parle d’or.

Merci

Marcel A.

Ned A. a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=8N6ZLcoSnlU&feature=em-subs_digest

Charles L. a dit…

Salut l'ami Claude,

Je lisais ta note au sujet des critiques sur les comportements des dirigeants de l'État d'Israël, et pour ma part je trouve scandaleux de traiter les personnes qui osent critiquer ce pays et ses actions. Comme tu dis si bien nous respectons le peuple juif cependant cela ne veut pas dire que nous devons fermer les yeux sur les exactions qu'ils commettre.
Pour ma part j,ai toujours prétendu que les malheurs qui leur sont arrivés par le passé, n'est pas tombés du ciel comme ça, portant à ce que je sache jamais personne n'a osé analyser et décrire les raisons qui seraient responsable de cette haine que les peuples leurs ont signifiés par le passé.
Autrement dit je ne crois pas que antisémitisme est dû à leur grand nez.Mais pourquoi?

Depuis plusieurs années j'ai très souvent critiqué les israéliens et je suis persuadé que je suis sur la liste de la Mosade
המוסד למודיעין ולתפקידים מיוחדים - Ha-Mosad le-Modi'in u-le-Tafkidim Meyuhadim

Charles F. L.

bernard goubert a dit…

Pouvons nous et avons nous les éléments pour juger.
Le Hamas dit et répète qu'il veut la disparition d'Israël.
Peuvent ils faire autre chose que détruire et empêcher ce Hamas de s'armer.toutes les négociations échouent car le Hamas veut et le revendique,la disparition d'Israël.
Étons sûrs,que le Hamas ne tire pas ses roquettes à partir d'hôpitaux,école etc.cela a déjà été prouvé?
La détermination des terroristes qui vont se faire exploser au milieu de bus,école,marchés est elle compatible avec la vie moderne ou le respect d'une vie humaine à un poids que le Hamas semble ignorer...

G.Tremblay a dit…

Cher Claude,
Comme toujours, une analyse intelligente de la situation. Si vous enlevez tout espoir à un peuple, que vous le tenez prisonnier dans son propre pays, que la relève n'a plus d'espoir, rien d'étonnant que le Hamas ait réussi à s'y implanter. On ne parle même pas des colonies juives qui, malgré l'opposition internationale, sont de plus en plus nombreuses. Ce n'est pas parce qu'on critique le régime israélien qu'on devient anti-sémite! Dieu merci, nos amis juifs sont d'accord avec nous. Que de chaque côté, on contrôle ses extrémistes et peut-être qu'un jour il y aura la paix, c'est vraiment la grâce que je leur souhaite.

Claude Dupras a dit…

Merci de votre explication sur ce grave problème Israël – Palestine
Espérant qu’un jour prochain, la paix régnera ?
Et merci aussi pour tous vos messages très intéressants, je me permets à mon tour de les distribuer à mes internautes

Simone Barthe-Rainville

Claude Dupras a dit…

Claude This is a well thought out piece and I find myself agreeing with you on some issues. As there is a peace agreement in Northern Ireland made by the two most extremist sides and accepted by most all is possible. »
Joe Jakubiak

Liane a dit…

Lorsque j'étais jeune, j'ai souvent entendu les gens critiquer les juifs pour toutes sortes de raisons et cela se passait chez nous, au Québec. Pourquoi? Par jalousie ou envie parce qu'ils réussissaient en affaires. Est-ce pour cela que les Allemands s'en sont pris à eux? Je ne me souviens pas d'avoir pensé qu'ils nous volaient, mais leur manière de gérer leurs biens et de réussir imposait la critique en même temps. Pouvons-nous croire à une malédiction...

Max a dit…

Monsieur Dupras,

Merci pour les bons commentaires, vous aves de l'admiration et du respect pour le peuple juif c'est la vérité, mais je ne suis pas d'accord avec vous lorsque vous dites }il faut dénoncer la rentrée barbare de l’armée israélienne en Gaza' Les barbares c'est le Hamas qui envoie des roquettes sur Israel depuis 2006. Que voulez-vous y faire ? Il faut se défendre afin de protégr le peuple. Le Hamas ne veut rien savoir d'Israel il veut sa destruction. Le Hamas se sert de ces civils comme bouclier. L'armée Israelienne avise la population de quitter les endroits d'ou vont les roquettes et ou il cache les armes avant de les faire sauter, mais le Hamas envoie des centaines et des centaines de roquettes, des terroristes, le Hamas quidnape des enfants, il fait sauter des bus et j'en passe... Mais malheuresement les médias biaisent Israel. Regardez se qui se passe en Syrie, 200 000 morts, en Irak, au Nigèere, partout dans le monde les terroristes tuent mais personne ne dit rien. J'espere qu'israel va sortir gagnante de ce conflit. Le peuple juif veut vivre en paix en Israel, la terre d'israel qui appartient au juif depuis la nuit des temps. Car ce bout de terre appartient au juif.

Max

Claude Dupras a dit…

Bonjour Max

Tu sais que j’ai toujours respecté le peuple juif. C’est un grand peuple.

En rapport avec les actions du Gouvernement d’Israël en Palestine, je demeure sceptique et ne crois pas que c’est par la violence que la situation se règlera. Depuis 1948, j’ai suivi le développement d’Israël et je sais qu’une des tactiques utilisées pour contrer les mauvaises nouvelles générées par ses ennemis est la publicité. Et là, Israël est maître. Je crains que dans ton commentaire tu as repris ce que dit Israël en rapport avec le décès des enfants palestiniens, des attaques à l’hôpital et autres scènes intolérables à l’effet que le Hamas, ou autre organisation, place les enfants comme bouclier dans les bâtiments. Etc… À mon avis, je crains que ce ne soit que de la pub de l’armée israélite. Le PM canadien Harper fait comme toi, ce matin, en reprenant l’argumentation du bouclier. Où sont les preuves, une démonstration claire que cela est vraie ?

Je crains que cette guerre ne règlera rien. Seule une négociation sérieuse entre toutes les parties réussira un jour à fermer ce dossier guerrier. Malheureusement, le Hamas est au pouvoir et Netanyahou aussi. Ces deux belligérants sauvages ne veulent pas de paix. Il faudra un PM d’Israël comme Rabin, qui a été assassiné par un jeune israélite, et un chef de l’Autorité Palestienne intelligent et compréhensif pour engager des pourparlers sérieux capables de mener à un compromis permanent. Malheureusement ce n’est pas pour demain.

Antoine T. a dit…

Claude,

Je te trouve courageux d'avoir rédigé cet article dont je partage dans l'ensemble l'analyse. La moindre critique de l'état d'Israel soulève les passions et nécessite au départ une profession de foi pour bien montrer que l'auteur n'est pas antisémite. Je suis d'accord que le peuple juif a joué et continue à jouer un rôle unique et exceptionnel dans notre civilisation et qu'Israel a le droit de défendre son territoire mais défense ne veut pas dire carnage.

Dans son livre Les Juifs, le Monde et l'Argent, l'économiste juif et ancien conseiller de Mitterand , Jacques Attali, écrit
sur la guerre qui a suivi la création d'Israël, après la Deuxième Guerre mondiale, et qui se poursuit encore aujourd'hui:.

Cette guerre, constate-t-il, va à l'encontre de l'éthique juive de non-violence. Elle contredit aussi la règle juive qui favorise l'indemnisation plutôt que les représailles. «Je pense qu'Israël est une nécessité historique, mais qu'Israël ne pourra pas survivre sans une diaspora forte», dit-il, avant d'ajouter que «dans cette violence d'aujourd'hui, tout le monde perd son âme*».

http://www.ledevoir.com/non-classe/3381/jacques-attali-les-juifs-et-l-argent-le-deboulonneur-de-mythes

Je suis pessimiste sur une réconciliation historique entre les juifs et le peuple palestinien et le monde arabe ainsi que sur la survie de l'État d'Israel. L'histoire du peuple juif montre que de tout temps, il a été chassé des territoires ou il s'était exilé en raison de son rôle unique de banquier et de conseiller en finance qu'il a joué dans leur pays d'accueils selon Jacques Attali.

* Avec le gouvernement Harper, le Canada est en train de perdre son âme de pays neutre!

Antoine

Oswaldo. R. a dit…

THEY TALK A LOT ABOUT THE HOLOCOUST . THE POOR PALESTINIAN PEOPLE ARE LIVING THEIR OWN HOLOCOUST . THIS PEOPLE ARE WAR CRIMINALS KILLIG CHILDREN AND WOMEN .

Guido a dit…

Je viens de vous découvrir comme blogueur et je peux vous dire BRAVO.. votre perxplicacité est trés a l'avenant... il y a ça et là quelques inexactitudes, mais qu'impotrte le probléme le plus important a mon avis , n'est pas l'histoire mais l'avenir........et l'avenir a force de l'ignorer ou plutôt de ne pas y faire gaffe risque un jour de nous prendre les culottes a terre.... Nous assistons ce jour a une autre donne.. Israel se défend certes, mais l'EIL attaque, les frères musulmans se sont précipités mais ont fait marche ariiére devant le tollé de leur correligionnaires Egyptiens, Arabie seoudite et autres, El Baghdadi lui accumule les réussites sanguinaires et territoriales en Irak en Syrie
et au Kurdistan. Au nom de la charité chrétienne, (que l'on ne peut plus se permettre) nous acceillons en Europe des centaines de milliers de refugiés a 95 % musulmans, itou au Canada enmoins grand nombre, que croyez-vous que nous recevrons en échange le temps venu (et il n'est pas loin) ??? Non M Dupras l'histoire peut servir de guide mais jamais de phare, les temps changent mais malheureusement les mensonges restent..Pensez-vous juste de dire une guerre Israelo-Palestinienne, non il serait de bon alloi de dire guerre de soumission à l'islam, qui a débuté en 632 de notre ère qui s'est quelques peu endormi sur ses lauriers, mais qui grâce a la manne pétroliére, et à l'imbécilité occidentale a repris de plus belle, qui ne s'arretera qu'avec le drapeau du Djihad accroché sur la maison et sur la collin da parlement.... Vous ne noterez que je ne parle pas de l'europe, a mon avis déja perdue.... Dans le 9e commandemant de la Torah, il est dit "tu ne commetras de faux témoignages'' imaginez, la commission des droits de l'homme devant le seigneur, mais la honte va les éclabousser, sans parler de l'AFP qui falsifie toutes infos quel qu'elles soient... Enfin Goebbels avait raison un mesonge milles fois répété devient VERITÉ.. vous savez comme moi que la Palestine existe et a été créée, déja en 1947 par la résolution 181 de l'ONU est c'est la JOrdanie avec une partie de la JUdée Samarie... et le Ché Guevara palestinien (Abbou Omar)a été lui créé de toutes piéces, bien qu'il soit Egyptien origenellement... enfin M Dupras,Rappelez-vous ni vous ni moi, vu,nos ages n'aurant a subir les lois de la charia et de la Dhimitude pour sur, mais je souhaites surtout et de tout coeur que nos enfants et petits enfants, sauront se retourner et comprendre a temps, que le 21eme siècle est INCOMPATIBLE avec les idés du 7eem siècle.